top of page

Nom d'une pipe

Tout commence  par un regard

celui du pipier qui face à une trogne va y percevoir

l'ébauche d'une pipe

celui d'un laqueur qui va faire émerger des couleurs

en fonction d'une forme ou d'un veinage

celui d'un fumeur qui va y trouver une esthétique particulière

Puis vient le temps du toucher

celui du pipier qui va faire naître sous ses doigts une forme parfaite

celui du laqueur qui va sentir chaque galbe et y apposer ses teintes lisses

celui du fumeur qui par le contact avec la pipe va la lustrer chaque jour un peu plus

Se mélange ensuite l’ouïe par le bruit du ponçage du bois, du lustrage grisant des teintes et le tabac qui crépite

l'odorat par les odeurs des senteurs boisées, par les effluves de vernis et térébenthine, par le parfum d'un tabac si suave

seul le goût est propre au fumeur car même si chaque pièce est réalisée avec, elle a saveur inconnue pour nombre d'entres nous

Pour information, les pipes ont été testées durant trois années, pas d'effet secondaire, pas de problème de chauffe, de déformation de la laque, ni même d'odeur ou de goût particulier.

Pipe-laque-102
Pipe-laque-93
Pipe-laque-99
Pipe-laque-92
Pipe-laque-81
Pipe-laque-73
Pipe-laque-79
Pipe-laque-86
Pipe-laque-65
Pipe-laque-61
Pipe-laque-53
Pipe-laque-69
Pipe-laque-49
Pipe-laque-45
Pipe-laque-57
Pipe-laque-41
Pipe-laque-36
Pipe-laque-25
Pipe-laque-37
Pipe-laque-30
Pipe-laque-18
Pipe-laque-01
Pipe-laque-12
Pipe-laque-06
Pipe-laque-16
Les petites dernières
bottom of page